Univers au féminin

mode, shopping, tendances, mariage

Déco : Cheminées au bioéthanol

Publié le 20 Mai 2018 par Lisa Thauvin

Les cheminées au bioéthanol débarquent dans nos salons :
panacée de la déco, du bon chaud et du vrai bio? Un peu de tout ça, mais avec quelques bémols.

Kesako?

Une cheminée au bioéthanol, c’est un brûleur façon réchaud à fondue à alcool + un gaz liquide (le bioéthanol) + une enveloppe design. Le choix du look est infini: de la fausse cheminée au foyer mobile enveloppé de verre à poser sur la table du salon. Son avantage: elle n’exige aucun conduit d’évacuation de la fumée et peut s’installer n’importe où.

C’est écolo?

Pas au sens d'un produit issu de l'agriculture biologique. Le bioéthanol est fabriqué à partir de déchets agrgicoles, en principe hors de la filière alimentaire. C'est garanti pour celui que vend Alcosuisse, mais pas forcément pour celui que vous commanderez sur le Net. La combustion de ce gaz dégage un peu de CO2 (comparable à deux bougies) des COV (composants organiques volatiles) et de la vapeur d'eau. Rien de grave, mais il faut tout de même ventiler la pièce suffisamment... au risque de perdre les quelques degrés que vous aurez gagnés.

Ça chauffe?

Assez pour gagner deux ou trois degrés dans une pièce de 25 à 30 m2. C’est donc un chauffage d’appoint qui vaut surtout pour le plaisir de la flamme sans les cendres, la fumée ou la corvée de bois. Un litre de bioéthanol a une puissance d’environ 7 kilowattheures et coûte de 3 à 19 Sfr. le litre selon les fournisseurs et les quantités achetées. Vérifiez qu’il y a un revendeur proche de chez vous.

C’est déco?

Oui, c’est même la principale qualité de l’objet, affirment les spécialistes de l’énergie et du chauffage. Côté prix, cela va de quelques centaines de francs (le simple foyer à poser) à plusieurs milliers de francs (pour le multifoyer design).

Commenter cet article