Univers au féminin

mode, shopping, tendances, mariage

Un Faire part de naissance animé orange

Publié le 30 Juillet 2019 par Lisa Thauvin

Faire-part naissance animé

Prix : 2.5 €

Collection : Laura Fantaisie

Enveloppes comprises

Faire-Part très original et jamais vu !

Une pochette orange sur laquelle sont imprimés les deux mariés et une base imprimable sur laquelle est imprimé votre texte composent ce faire-part.

Ce modèle est original grâce à l’ajout d’un badge sur lequel est écrite la phrase « Joignez vous à nous ». Ce badge est destiné aux personnes invitées au mariage et qui devront le porter le jour J

Sur demande, il vous est possible de commander des badges supplémentaires.

Le montage est à réaliser par vos soins.

 

commentaires

Une glam'après-midi à Cannes

Publié le 19 Juin 2019 par Lisa Thauvin

Après le weekend fashion d'Antibes voici Cannes : samedi après midi, nous avons renouvelé l'expérience des glam'rencontres avec les filles de la bulledelise, après le pique-nique dans le parc de Vaugrenier, et l'après midi dans le Marais de MA. Nous avons retrouvé à Cannes Xup, Katolina06 (déjà rencontrées à Vaugrenier), The Twice (déjà rencontrée au Loir dans la théière) et MissGlamour.

Au programme, bien sûr, shopping ! Pas mal de magasins de Cannes ont été passés au peigne fin, mais nous avons pourtant été bien raisonnables : une superbe maxi-pochette pour Xupinet, une ceinture corset et une ravissante robe noire pour Kat06, des macarons pour MissGlam, un pantalon d'intérieur pour Cc (ben oui c'est utile hein !), et un gilet long, plus un petit quelque chose pour Lui, et des macarons pour MA.   

Et comme le shopping ça creuse, nous avons fini l'après midi chez Lenôtre, à papoter autour de délicieux macarons, de chocolat chaud (n'est ce pas Cc ?) et de boissons fraîches. Ah que la vie est dure ! 

commentaires

Voyage à Vienne Design

Publié le 2 Mai 2019 par Lisa Thauvin

Fleuron de l’Art nouveau au siècle passé, Vienne continue de décliner sa tradition du design. Coup de projecteur sur les lieux clés de la capitale autrichienne.

Le design côté musées

Hofmobiliendepot

C’est le Musée du meuble de Vienne. Il accueille la plus grande collection de meubles du monde, offrant un panorama de l’histoire du mobilier viennois, des fournisseurs de la cour impériale à nos jours, en passant par des artistes de la renommée d’un Adolf Loos, d’un Otto Wagner ou d’un Josef Hoffmann.
Hofmobiliendepot, Andreasgasse 7. Tél. 0043 1 524 33 57. Du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.

Le Musée des arts appliqués

Le musée présente des pièces des Wiener Werkstätte, ateliers viennois fondés en 1904 par Josef Hoffmann et Koloman Moser, qui devaient redéfinir la notion même d’artisanat d’art. Le MAK Design-Info-Pool centralise les archives du design contemporain autrichien avec plus de 800 objets ou documents.
Österreichisches Museum für angewandte Kunst (MAK), 1010 Wien, Stubenring 5. Tél. 0043 1 712 80 00. Le mardi de 10 h à minuit et du mercredi au dimanche de 10 h à 18 h. https://www.youtube.com/watch?v=q8EVl8_isNM

MuseumsQuartier, le quartier des musées

Laboratoire créatif, ce vaste complexe ouvert en 2001 dans les anciennes écuries impériales regroupe des établissements à vocation culturelle comme le Musée d’art moderne, tombé d’un vaisseau spatial au milieu de cette cour baroque, et le DesignforumMQ. Ce dernier, à travers des expositions et des manifestations publiques, se consacre à des thèmes ayant trait au stylisme, de façon à les rendre accessibles au grand public.
MuseumsQuartier, Museumsplatz 1. Tél. 0043 1 524 49 49 0, www.designforum.at

commentaires

Recette : Les scones au roquefort et jambon de Bayonne

Publié le 22 Mars 2019 par Lisa Thauvin

Pour 10 scones
  • 300 g de farine

  • 1,5 c.s. de levure chimique

  • 1/2 c.c. de sel

  • 1 pincée de bicarbonate de soude

  • 50 g de roquefort

  • 40 g de beurre bien froid

  • 1 dl de lait

  • 1 œuf battu

  • 1 poignée de pousses de cresson

  • 10 tranches fines de jambon de Bayonne

  • beurre, pour servir 

 

Tamiser la farine et la levure. Ajouter le bicarbonate de soude, le sel. Mélanger avec le beurre du bout des doigts afin de confectionner une masse sablée fine. Intégrer le roquefort et les pousses de cresson. Bien mixer. Creuser un puits et y mettre l’œuf et le lait. Pétrir jusqu’à la formation d’une boule. Abaisser sur un plan de travail fariné jusqu’à ce que la pâte mesure 1,5 cm d’épaisseur. Découper des cercles de 5 cm de diamètre. Disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Badigeonner d’œuf battu et cuire dans un four préchauffé à 200° durant 12 minutes. Laisser refroidir et déguster comme un sandwich avec un peu de beurre, des tranches fines de jambon de Bayonne et quelques pousses de cresson.

Le truc à retenir

Les pousses de cresson apportent une note piquante. On peut les remplacer par des pousses d’alfafa, plus douces, qui amèneront également leur lot de précieux nutriments. 

 

commentaires

Comment porter la robe de soirée longue l'été ?

Publié le 23 Février 2019 par Lisa Thauvin

Si la saison voit chaque année l'arrivée du court, on n'imagine pas un seul été sans l'allure chic et nonchalante de la robe longue sur notre peau hâlée. Avant de l'adopter, voici quelques conseils mode pour bien la porter et rayonner au milieu de tous !

Conseils pour porter la robe de soirée longue

La bonne longueur : ni au niveau des chevilles (trop court), ni par terre ( trop long) mais simplement juste au dessus des pieds, la longueur parfaite.
Côté chaussures : on mise sur le plat. Petites sandales ou spartiates seront toujours de bon ton. Restent les bottines ou les petites baskets en toiles pour une allure plus citadine assumée et les compensées pour les petites tailles complexées.
On ne ceinture pas à la taille une robe de soirée longue déjà démarquée sous la poitrine au risque de créer des volumes disgracieux...
La veste à porter : un modèle bien structuré de type blazer, perfecto ou blouson plutôt courts. On évite la longueur et le gilet long certes léger mais trop flou.

Robes de soirées longues de chez JJ'S House

 

Robes longues urbaines, romantiques, champêtres, beatnik

 

Pour les robes de soirée urbaines rien de tel que du noir pour donner une touche moderne et citadine à notre robe chemise. Les petits plus tendance : la besace à porter sans modération et le foulard à nouer dans les cheveux façon turban pour pimenter un look plus classique.

Pour une allure champêtre en robe longue, on mise sur des matières légères et des détails délicats comme la broderie anglaise, les volants, l'osier, les fleurs, tout en conservant une harmonie de couleurs neutres et naturelles.

Portable par toutes, la robe longue ethnique se veut sobre et naturelle. On l’agrémente de bijoux un tantinet clinquant et d’inspiration africaine. Le style Beatnik assure une féminité décontractée.

La robe de soirée romantique : une tenue pour le moins bucolique qui alliera les deux tendances du printemps-été 2019 : les fleurs et le long. On la porte le week-end à la ville comme à la campagne. La robe avantage beaucoup celles qui ont de la poitrine, mais pas trop de hanches.

Ainsi, parfois, on aimerait s’affranchir de ses diktats, mais la mode est partout, dans les magazines, dans la rue, et même dans nos soirées de mariage ou dans les rencontres professionnelles. De ce fait, la mode peut aussi nous aider à mieux vivre ensemble...

 

commentaires

Quelques adresses mode à Antibes

Publié le 2 Février 2019 par Lisa Thauvin

Lors de notre périple touristique à Antibes nous avons particulièrement aimé deux adresses mode : la première fut,  la boutique american vintage d'Antibes

La boutique, toute récente, est tenue par un monsieur d'un certain âge. Il était tout content et rassuré que je connaisse la marque ! Bien sûr, vous me connaissez, je ne pouvais pas repartir sans rien, j'ai donc craqué pour le sous-pull tout doux et tout fin couleur sable (vu sur ma Maman, je l'ai déjà en bleu marine). J'en ai profité aussi pour trouver le cadeau de Noël pour Sa mère : une maxi-écharpe en coton chocolat ; et le cadeau de thèse d'une amie : un polo manches courtes "faux noir" en laine et une écharpe sable en coton.

Ensuite, au détour de notre balade pour finaliser nos cadeaux de Noël, je suis tombée sur une ravissante boutique de vintage (décidément !). Tenue par une sympathique jeune femme, cette boutique propose un choix assez impressionnant de sacs vintage principalement. Certains sans marque mais ravissants, à des prix très intéressants, mais aussi des modèles de grandes marques, telles Lancel, Longchamp, ou Céline. J'ai surtout remarqué une multitude de pochettes plus jolies les unes que les autres. On y trouve également quelques vêtements et accessoires vintage. Je n'ai pas craqué pour l'instant, mais il est certain que j'y retournerai !

 

commentaires

Antibes, ville fashion ?

Publié le 25 Décembre 2018 par Lisa Thauvin

Bon déjà la côte d'Azur n'est pas l'endroit le plus fashion de France, c'est plutôt style "cagole" en folie ! Mais, si on peut trouver de jolies boutiques à Nice et Cannes, c'est encore plus dur à Antibes. Pourtant le week-end dernier, j'ai fait 2 découvertes assez intéressantes.

Tout d'abord, la surprise du moment, on a trouvé sur le chemin du restaurant italien "diététique" une boutique American Vintage. Si si vous avez bien lu ! Une vraie boutique American Vintage à Antibes ! Pour ma part, c'est la première fois que je vois une boutique uniquement American Vintage (vous savez la petite marque marseillaise aux tee-shirts en coton déclinés à l'infini ?), mais en plus à Antibes ... Nous n'en revenions pas  !

Evidemment le magasin était fermé le soir, donc je n'ai fait ni une ni 2 le lendemain Samedi : je suis partie en mission dans ce temple tendance. Je confirme, c'est bien une boutique American Vintage, avec toute la collection actuelle, tee-shirts en coton, manches courtes, longues, sous-pulls, polos, tuniques, robettes, écharpes fines ou XXL ; les "dessous" en coton, petits débardeurs, culottes, leggings, tenues d'intérieur ; et cette saison les gilets, robes, tops et écharpes en laine également.

Boutique American Vintage à Antibes

commentaires

Livre Pionnières et Scandaleuses

Publié le 2 Novembre 2018 par Lisa Thauvin

Et non ce n’est pas un livre de plus sur le féminisme mais plutôt sur le féminin ou comment l’histoire réécrite par les hommes oublie les femmes pionnières dans leur domaine. Clara Obligado nous dresse le portrait quarante femmes qui ont fait l'histoire, au mépris des conventions sociales. Passées à la postérité ou tombées dans l'oubli, leurs portraits dessinent l'Histoire au féminin. L’auteur Clara Obligado est argentine, exilée à Madrid depuis 1976, s’est attachée à nous faire (re)découvrir le destin de femmes qui ont du braver les interdits de leur époque, ont défrayé la chronique et l’ont parfois payé de leur vie.


Clara Obligado a du faire des choix : les femmes qu’elle dépeint sont issues du monde occidental et elle fait la part belle aux 19è et 20è. Elle a aussi écarté les plus célèbres au profit de celles qui sont restées dans l’ombre de l’histoire, ce qui nous promet peut-être un 2è tome, je l’espère en tout cas car à sa lecture vivante et intelligente on apprend beaucoup.

Pourquoi a-t-on oublié Rosalind Franklin qui a beaucoup fait progressé les recherches sur l’ADN, Lady Byron à l’origine du langage informatique ou encore Lady Montagu qui découvrit le vaccin contre la variole ? Clara Obligado fait revivre des femmes éprises de justice sociale et de liberté comme Rosa Luxembourg, Lou-Andréas Salomé, Olympe de Gouges ou Milena Jesenskà pour ne citer qu’elles et qui toutes ont en commun un grand courage et une force de caractère qui leur ont permis d’aller jusqu’au bout de leur démarche quitte à faire scandale et se retrouver parfois au ban de la société.

L’ouvrage s’ouvre et se termine sur deux portraits bouleversants (la poétesse Sappho et Azucena Villaflor, l’une des folles de mai, victime de la dictature argentine) qui résument bien la couleur du livre, souvent émouvant et tout en pudeur, une belle réussite.

Pionnières et scandaleuses, Clara Obligado, Jean-Claude Lattès, 334 pages, 20€.

 

 

commentaires

maison de charme : POGGIO AI SANTI en TOSCANE

Publié le 20 Septembre 2018 par Lisa Thauvin

Le bonheur est dans la colline

Tss tss tsssss… rien ne peut troubler le chant des cigales et la quiétude de cette colline toscane, si ce n’est le rituel du petit-déjeuner. Les charismatiques Dominique et Francesca virevoltent entre les tables. Le crédo du couple ? L’authenticité et le naturel. Tous les produits, jusqu’à l’huile d’olive, sont cultivés dans le domaine de 30 hectares. Dominique est toscan de cœur depuis qu’il s’y est installé à la fin des années 60. Il y a 8 ans, il est tombé raide amoureux de Francesca qui loue les appartements de sa maison la Muccheria, entourée d’un vaste parc national, pile face à l’île d’Elbe avec une vue à 180° sur la mer. «Nous n’avons pas hésité à investir.

Nous partageons le même esprit d’entreprise, qui nous stimule et nous rend très créatifs. Nous travaillons ensemble en parfaite harmonie. Il n’y a pas eu une crise en 9 ans!» En 2001, le duo retape la Muccheria, construit une piscine, puis une nouvelle maison et enfin rénove l’ancien «podere» toscan. A l’affût de pièces traditionnelles et très écolos, ils récupèrent poutres, tuiles ou escaliers anciens. Et imaginent déjà l’installation de panneaux photovoltaïques pour créer leur propre électricité.

Leur quotidien

En parallèle de son activité de consultant audiovisuel, Dominique s’occupe de la communication et du domaine. «J’ai même le temps de gérer l’embouteillage de notre huile d’olive, car Francesca pense aux moindres détails pour que tout soit parfait. C’est elle qui reçoit les hôtes ou les inspecteurs de la culture bio! Nous sommes très présents, au petit-déjeuner ou à l’heure de l’apéro-prosecco. Les gens aiment rencontrer les propriétaires, connaître leurs habitudes et s’en inspirer pour découvrir la région. Ici, nous travaillons en famille avec le fils de Francesca et 15 employés.»

Les Bonheurs

Nous sommes de véritables animaux sociaux, nous nous nourrissons de la vie de nos visiteurs. Ils sont détendus et les discussions finissent toujours par naître d’une table à l’autre.

Les désagréments

Forcément quand on ouvre sa porte à des inconnus, il arrive qu’on tombe sur des gens qui promènent leurs pathologies en vacances! Mais on éponge volontiers. L’autre souci c’est le management. Il faut parfois savoir mettre les choses au point avec l’équipe.

Bilan

Nous vivons dans un paradis, entourés de nature et d’animaux. Que demander de plus? Quand nous arrêterons de travailler, ça sera magnifique de vivre dans cette maison. C’est un bon 2e pilier, car le 3e, il est mangé depuis longtemps!

commentaires

Créer un mini verger sur son balcon

Publié le 15 Août 2018 par Lisa Thauvin

Pourquoi pas des baies?

Framboisier, groseiller, fraisier: les baies demandent moins de soins et de place et supportent un espace réduit. Elles forment de jolies haies dans des bacs rectangulaires (les myrtilles, en terre acide) ou des pergolas (le kiwi, liane grimpante à planter en couple si on espère des fruits!).

Le trend des vieux ceps en pot

On trouve depuis peu de très vieux et tortueux ceps de vigne, vendus chez les fleuristes à prix d’or (entre 300 et 500 fr.). Agés de plusieurs dizaines d’années parfois, fichés dans un bac, ils ne produisent que quelques feuilles et encore moins de fruits: c’est leur bois sculptural qui plaît. Qui sont-ils, d’où viennent-ils? «Ce sont des vieux pieds de vigne arrachés, comme on arrache en Espagne et ailleurs les oliviers centenaires pour l’exportation et la replantation dans des jardins plus au nord, détaille Alain Merlier, chef de la section arboriculture fruitière à Lullier.

La vigne est très résistante et même si elle a besoin de place pour ses racines, elle peut survivre dans un bac quelque temps. Ensuite, tout est question de soins: comme pour les fruitiers en pots, même en ce qui concerne les variétés naines, ce type de culture exige pas mal de savoir-faire et de passion pour tenir plus d’une saison.»

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>